La cagoule mise à l'amende en manif

SECURITE Comme prévu, un décret visant à interdire de dissimuler son visage a été transmis au Premier ministre...

J.M. avec agence

— 

Des manifestants anti-Otan, le 2 avril 2009 à Strasbourg.
Des manifestants anti-Otan, le 2 avril 2009 à Strasbourg. — REUTERS/Vincent Kessler

Michèle Alliot-Marie n'a pas traîné. Annoncé quelques jours plus tôt, le décret visant à interdire aux personnes participant à des manifestations publiques de dissimuler leur visage, notamment à l'aide de cagoules, a été transmis ce jeudi au Premier ministre.

Le texte prévoit que le fait de cacher son visage pour ne pas être identifié soit «puni de l'amende prévue pour les contraventions de 5e classe: 1.500 euros», annonce ce jeudi le ministère de l'Intérieur. Une amende qui passerait à 3.000 euros en cas de récidive dans un délais de moins d'un an.