Français détenus à l'étranger: Le soutien officiel du Quai d'Orsay

JUSTICE Officiellement, le ministère des Affaires étrangères étudie chaque dossier...

V. V.

— 

Les Français détenus à l'étranger sont sans doute plus nombreux que l'on ne le pense. «Certains ne se font pas connaître de nos services, admet un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Soit pour ne pas inquiéter leur famille, soit pour ne pas alourdir leur casier judiciaire français.»

Les autres, en revanche, bénéficient du soutien de la France. Officiellement, le Quai d'Orsay - via les ambassades - étudie chaque dossier, rend visite aux détenus quand c'est possible et se fait le relais de leur situation auprès de leur famille dans l'Hexagone.

Transferts d'une prison à l'autre

Ainsi, il n'est pas rare qu'un Français soit transféré d'une prison à une autre, à l'intérieur du pays dans lequel il a été arrêté et condamné. «Ça arrive qu'on pousse, quand on se rend compte que les conditions de détention ne sont pas acceptables, et que le prisonnier en fait la demande», témoigne le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.