les crèches veulent préserver la qualité de leur accueil

— 

Des professionnels de la petite enfance ont annoncé, hier, avoir lancé une pétition intitulée « Pas de bébés à la consigne. Pour des modes d'accueil de qualité ». Ils s'opposent au projet de modifier un décret portant sur la garde des jeunes enfants, qui entraînerait, selon eux, « une dégradation de la qualité d'accueil » des petits. La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, a annoncé, début avril, vouloir créer 100 000 places d'accueil, essentiellement en crèche, dont 8 000 en « jardins d'éveil » pour les 2-3 ans. Les opposants craignent que cette augmentation ne nécessite de « desserrer les normes d'encadrement ».

La pétition, déjà signée par 1 300 personnes, stigmatise en particulier le projet de jardins d'éveil, « extrêmement vague pour le taux d'encadrement des enfants et la qualification des personnels ». Selon le cabinet de la secrétaire d'Etat, un adulte pourra se voir confier entre huit et douze enfants, avec un renfort possible lors des repas. ■