Nouvelle lettre de menaces et deux balles pour Nicolas Sarkozy

FAIT DIVERS Le député UMP, Christian Vanneste, a également reçu un courrier ce jeudi...

MD (Avec agence)

— 

Nicolas Sarkozy a une réunion avec des industriels de la recherche à Venelles, mardi.
Nicolas Sarkozy a une réunion avec des industriels de la recherche à Venelles, mardi. — Philippe Wojazer/Reuters

Le corbeau a encore sévi. Une nouvelle lettre de menaces a été envoyée à Nicolas Sarkozy. Cette fois-ci le courrier n'était pas accompagné d'une, mais de deux balles, selon le parquet. La lettre a été envoyée ce jeudi à l'Elysée.

Un peu plus tôt dans la journée, le député UMP du Nord, Christian Vanneste a également reçu u courrier du même type. «Nous allons vous abattre sans aucune retenu, sans aucun état d'âme (...) Le NETTOYAGE ET SA SECURISATION COMMENCE...», dit le courrier.

La «Cellule 34»

La nouvelle lettre envoyée au chef de l'Etat «est signée "cellule 34" et est accompagnée d'un texte dactylographié», a ajouté la source, sans préciser le contenu de la missive. Le parquet de Paris n'était pas en mesure de dire si le courrier avait été posté dans le département de l'Hérault comme les envois précédents adressés depuis plus d'un mois à des personnalités politiques, de droite notamment.

Treize perquisitions avaient été menées le 7 avril à Montpellier et dans sa région dans le cadre de cette affaire. Elles n'avaient pas donné lieu à des placements en garde à vue. Un homme de 47 ans, informaticien au chômage et militaire de réserve, soupçonné d'être l'auteur des lettres, avait été interpellé le 4 mars à Montpellier à la suite d'une dénonciation de son ex-compagne. Il avait été remis en liberté 34 heures plus tard en l'absence de charges contre lui.