Un légionnaire tue trois frères d'armes

— 

Un légionnaire français a tué hier trois autres soldats - deux légionnaires et un Togolais - à Abéché, au Tchad, avant de prendre la fuite. Le forcené et les deux autres légionnaires, tous trois membres du 2e régiment étranger d'infanterie, étaient stationnés au camp de l'opération européenne Eufor Tchad-RCA, a précisé le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck. Quant au militaire togolais, il était membre de la Minurcat 2, l'opération de l'ONU qui a pris la succession de l'Eufor. « Le forcené a ouvert le feu vraisemblablement avec son arme de service, vers 14 h, heure locale » (13h TU), a précisé le commandant Prazuck. Le fuyard était recherché hier soir par les soldats de l'Eufor, les autorités tchadiennes et des gendarmes français.

Après avoir été déployée un an, l'Eufor a passé à la mi-mars la main aux Nations unies. Elle avait pour mandat de protéger les réfugiés du Darfour ainsi que les déplacés internes tchadiens et centrafricains. ■