Le Web mobile, c'est dans la poche

David Carzon

— 

Ils n'ont pas encore franchi le pas, mais ils sont prêts et équipés pour le faire. Selon les résultats du premier observatoire de l'Internet mobile réalisés par GroupM et SBW (spécialistes des médias et du marketing mobile), 2009 devrait marquer l'explosion des usages Web sur le téléphone portable. Une percée due au succès des iPhone et autres smartphones et au développement des forfaits dits « illimités » chez les opérateurs.

Selon cette étude, si la quasi-totalité des 16-60 ans (sur un panel de 578 internautes représentatifs de la population) sont équipés d'un téléphone mobile, environ la moitié possède des appareils ou des abonnements leur permettant de se connecter à Internet. Mais au final, seuls 20,5 % sont des « mobinautes », dont une grande proportion de 25-34 ans. Cette tendance pourrait très vite s'inverser car plus d'un tiers des personnes qui ont changé de modèle au cours des six derniers mois l'ont fait pour accéder à de nouvelles fonctionnalités telles que l'écran tactile ou l'accès à la 3G ou 3G+.

Enfin, si les « mobinautes » sont encore réfractaires au e-commerce sur mobile, ce n'est pas par crainte de communiquer des données personnelles via leur téléphone, mais plus parce qu'ils trouvent le système pas assez pratique. Un frein beaucoup plus facile à supprimer. ■