Trois modèles de Taser ne seront bientôt plus en vente libre

DECRET Le ministère de l'Intérieur annonce qu'ils vont être classés prochainement arme de 4e catégorie...

J.M. avec agence

— 

Bientôt un décret interdisant la vente libre des Tasers. Il visera trois modèles de pistolets à impulsion électrique et «devrait être prochainement publié au Journal officiel», a annoncé ce mardi le ministère de l'Intérieur, confirmant une information du «Parisien».

Les Stoper C, Taser MO 18 et ML 18 seront donc soumis à une autorisation préfectorale ainsi qu'à un permis de port d'arme, en passant en 4e catégorie. Actuellement, ces armes sont en vente libre aux majeurs.

Utilisés pour des vols à main armée

Certains de ces pistolets ont été utilisés récemment à l'occasion de vols à main armée. L'attention de Michèle Alliot-Marie avait été attirée sur le sujet en janvier, à l'occasion du bilan 2008 de la délinquance.

La ministre de l'Intérieur avait alors saisi la commission interministérielle de classement des armes. Dépendant du ministère de la Défense, celle-ci a accédé au souhait de la ministre, ouvrant la voie au reclassement des armes polémiques.

>>> Retrouvez tous nos articles sur le Taser en cliquant ici.