500 euros pour les chômeurs non indemnisés à partir du 1er avril

SOCIAL Il s'agit de la prime promise par Nicolas Sarkozy le 18 février 2009...

Avec agence

— 

AFPTV

La prime exceptionnelle de 500 euros décidée le 18 février pour certains chômeurs non indemnisés sera versée aux salariés perdant leur emploi du 1er avril 2009 au 31 mars 2010 et ayant travaillé au moins deux mois en deux ans et demi, selon un décret paru dimanche au JO.

Cette aide concerne ceux qui n'ont pas droit au revenu de remplacement versé par l'assurance chômage ou par l'Etat (allocation spécifique de solidarité, ASS), indique ce décret. Elle sera versée en une seule fois par le Pôle emploi.

Pour tenir compte des délais nécessaires à la connaissance du dispositif par le public, le décret précise que le chômeur dispose de six mois pour déposer sa demande à partir du moment où il réunit les conditions pour y avoir droit. Le 18 février, l'Elysée tablait sur 234.000 bénéficiaires pour un coût de 117 millions d'euros.

La période d’activité requise (305 heures au cours des 28 derniers mois) est inférieure aux quatre mois nécessaires pour avoir droit à une indemnisation par l’assurance-chômage. Cela aurait coûté 610 millions d'euros d'abaisser à deux mois la durée minimale d'activité pour prétendre à une indemnisation de l'assurance-chômage, selon une estimation Unedic citée par la CGT. Les nouvelles règles d'indemnisation par l'assurance chômage, en vigueur à partir d'avril, rétablissent la possibilité d'être indemnisé dès 4 mois d'emploi, au lieu de 6 mois jusqu'alors. Cette possibilité avait été supprimée en 2003.