Pour DSK, une reprise de la croissance est possible début 2010 «si les bonnes politiques» sont menées

TOURNEE Le directeur général du Fonds monétaire international est à Paris pour quelques jours...

Avec agence

— 

L'économiste hongroise avec laquelle le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a eu une liaison extra-conjugale l'accusait d'abus du pouvoir, selon le contenu d'une lettre révélé jeudi par l'hebdomadaire français L'Express.
L'économiste hongroise avec laquelle le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn a eu une liaison extra-conjugale l'accusait d'abus du pouvoir, selon le contenu d'une lettre révélé jeudi par l'hebdomadaire français L'Express. — Karen Bleier AFP/Archives

Il a soigneusement évité France Inter, où le loup Guillon y est, mais Dominique Strauss-Kahn est de retour dans la capitale. Il a rencontré Nicolas Sarkozy ce mercredi matin, et s’est exprimé dans l’après-midi sur la crise mondiale devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

DSK estime que «la reprise devrait se faire au 1er semestre 2010 à condition que toutes les bonnes politiques soient mises en œuvre»: «Les procédures d'assainissement du système financier sont encore un peu lentes. C'est le côté un peu risqué et qui fait que la reprise n'est pas certaine en 2010».

«En matière de soutien budgétaire, ce qui a été fait me semble satisfaisant. Evidemment, on pourrait toujours espérer plus parce que la crise est quand même là. En 2009, ça va être dur», a-t-il ajouté à l’issue de l’audition.

Dominique Strauss-Kahn est l’invité d’Arlette Chabot, jeudi soir sur France 2, dans l’émission «A vous de juger».