Coupe de France

Un appel pour aider les futures mères à arrêter de fumer

« Entre 18 et 28 % des femmes fumeraient pendant leur grossesse, et 7 % des enfants de mères fumeuses naissent avec des lésions cérébrales », a souligné hier Michel Delcroix, gynécologue-obstétricien et responsable du réseau Maternité sans tabac, lor...

« Entre 18 et 28 % des femmes fumeraient pendant leur grossesse, et 7 % des enfants de mères fumeuses naissent avec des lésions cérébrales », a souligné hier Michel Delcroix, gynécologue-obstétricien et responsable du réseau Maternité sans tabac, lors d'une conférence de presse. Afin de prévenir ces problèmes de santé, deux associations recommandent que les substituts nicotiniques soient davantage prescrits pendant la grossesse, et qu'ils soient remboursés par la Sécu pour les futures mères. « Il n'est pas question de culpabiliser les femmes enceintes qui fument, mais au contraire de les aider à vaincre la dépendance, pour elles et pour leurs bébés », a déclaré Conchita Gomez, présidente de l'Association nationale des sages-femmes tabacologues. Chez une femme qui fume, « le délai moyen pour tomber enceinte est augmenté de neuf mois », a-t-elle ajouté. Et les risques de fausse couche, d'accouchement prématuré et de retard de croissance intra-utérin sont doublés. ■