La fac de droit de Strasbourg occupée par des étudiants

MOBILISATION Une première pour cette université...

— 

Entre 100 et 200 étudiants de Lettres et Sciences humaines ont investi lundi soir la faculté de Droit dont ils ont barricadé les issues avec des chaises et des tables. L'occupation a été votée à main levée lundi après-midi par 600 voix contre 400, a dit un membre de la coordination étudiante qui s'apprêtait à passer la nuit sur place avec ses camarades.

«Ils ont profité d'un après-midi où seulement un petit nombre d'étudiants en droit avaient cours, seulement des 2e année, pour organiser cette AG qui leur a donné la majorité», a déclaré un étudiant en droit expulsé. Dans le hall de la faculté de droit, où des cours avaient encore eu lieu dans la journée, une quinzaine de matelas étaient étalés sur le sol. Des étudiants s'organisaient pour s'approvisionner en nourriture.

Sur les murs et au plafond étaient suspendues des banderoles avec citations de Brecht et des pancartes proclamant «diplômes en solde».

A partir du 28 mars, les cours seront arrêtés dans toutes les facultés strasbourgeoises en raison du sommet de l'Otan, qui se tiendra les 3 et 4 avril. A Strasbourg, une quinzaine d'UFR sont en grève. L'occupation diurne et nocturne de la faculté de Lettres se poursuit depuis plusieurs semaines, mais c'est la première fois que celle de droit est bloquée.