Des primaires en cascade à l'UMP

— 

Les primaires UMP, ce n'est pas que le duel Pécresse-Karoutchi en Ile-de-France. D'autres résultats ont été connus hier. Les quelque 277 000 adhérents du parti étaient appelés pour la première fois à désigner leurs chefs de file pour les élections régionales de mars 2010.

Dans le Centre, le ministre Hervé Novelli l'a emporté face à Serge Lepeltier. Alain Lambert a vaincu Nicole Ameline en Basse-Normandie, tout comme Alain Suguenot face à Jean-Paul Anciaux en Bourgogne. Brigitte Barèges l'a emporté en Midi-Pyrénées, Thierry Lazaro dans le Nord-Pas-de-Calais, Raymond Couderc en Languedoc-Roussillon et Françoise Grossetête en Rhône-Alpes.

Dans plusieurs autres régions, il n'y avait qu'un seul candidat en lice. C'est le cas des ministres Xavier Darcos (Aquitaine), Roselyne Bachelot (Pays-de-la-Loire), Bruno Le Maire (Haute-Normandie) et Alain Joyandet (Franche-Comté). L'UMP espère effacer sa défaite de 2004, qui ne lui a laissé que l'Alsace et la Corse sur les 22 régions métropolitaines. ■