Interpol Russie recherche la petite Elise

RAPT L'enlèvement de la fillette prend un tour international...

Avec agence

— 

Depuis deux ans, la fillette est ballottée par ses parents entre France et Russie.
Depuis deux ans, la fillette est ballottée par ses parents entre France et Russie. — AFP/Archives

Le bureau d'Interpol en Russie s'est associé aux recherches pour tenter de «localiser» la fillette enlevée vendredi en France, Elise, et sa mère russe.

«Dès que nous avons reçu une demande officielle du bureau d'Interpol en France, vendredi soir, nous avons averti les gardes-frontières russes et les autres services concernés pour qu'ils les localisent», a déclaré la porte-parole de l'agence. «Ces mesures n'ont pour l'instant donné aucun résultat», a-t-elle ajouté.

Une fiche descriptive publiée

Dimanche, Interpol avait indiqué avoir publié une notice jaune, utilisée pour aider à retrouver les personnes disparues, notamment les enfants.

A la demande des autorités françaises, l'organisation de coopération policière avait alors publié une fiche descriptive, avec notamment une photo et une description d'Elise André, selon laquelle l'enfant née le 2 novembre 2005 à Moscou mesure 0,97 mètres, pèse 12 kg, et parle français.

Chercher, mais non arrêter

Les services de police des 187 pays membres ont reçu cette notice jaune publiée samedi, destinée à retrouver une personne disparue et non à arrêter les auteurs d'un enlèvement.

Selon Interpol, les suites données par la police à cette notice dépend des accords bilatéraux entre la France et le pays concerné.