345.000 euros d'amende requis contre GDF

PROCES Après l'explosion de gaz mortelle en 2004 à Mulhouse...

Avec agence

— 

Le procès de Gaz de France, poursuivi pour homicides et blessures involontaires après la mort de 19 personnes soufflées par une explosion due à un fuite de gaz, fin 2004 à Mulhouse, s'est ouvert lundi. AFP PHOTO SEBASTIEN BOZON
Le procès de Gaz de France, poursuivi pour homicides et blessures involontaires après la mort de 19 personnes soufflées par une explosion due à un fuite de gaz, fin 2004 à Mulhouse, s'est ouvert lundi. AFP PHOTO SEBASTIEN BOZON — Sebastien Bozon AFP

345.000 euros d'amende ont été requis ce jeudi contre GDF après l'explosion de gaz mortelle en 2004 à Mulhouse.

Le procureur de la République Florence Otthoffer a requis une amende de 225.000 euros contre le groupe gazier ainsi qu'une amende de 120.000 euros concernant 16 personnes blessées dans l'explosion.

Publication du jugement sur le site de GDF

GDF était poursuivi en tant que personne morale pour «homicides et blessures involontaires» et «destruction de biens» après cette explosion, la plus meurtrière en France depuis trente ans dans un bâtiment d'habitation.

La magistrate a également demandé la publication du jugement sur le site public internet de GDF ainsi que dans quatre journaux nationaux et régionaux.

Aucune réquisition à l'encontre de Pierre Gadonneix

Elle n'a en revanche pas pris de réquisitions à l'encontre de Pierre Gadonneix, à l'époque PDG de GDF et qui avait été cité à comparaître en début de procès aux côtés de deux responsables. Le procureur a considéré «qu'ils ont contribué à créer une situation de danger mais qu'il ne peut être retenu contre eux de manquement délibéré à une obligation de sécurité».

L'après-midi sera consacré à la plaidoirie de l'avocat de GDF. Le jugement devrait être mis en délibéré.