Une plainte pour «prise illégale d'intérêt» déposée contre François Pérol

PARIS La parquet l'a annoncé ce mercredi...

20minutes.fr

— 

François Pérol, secrétaire général adjoint de l'Elysée, le 12 juillet 2007.
François Pérol, secrétaire général adjoint de l'Elysée, le 12 juillet 2007. — WARRIN/SIPA

Une plainte pour «prise illégale d'intérêt» a été déposée à Paris par l'association anti-corruption Anticor contre l'ancien conseiller de l'Elysée François Pérol sur les conditions de sa nomination à la tête du groupe Caisse d'Epargne-Banque populaire.

François Pérol avait pris le risque de ne pas soumettre son cas à la Commission de déontologie chargée de «prévenir» les risques judiciaires des «pantouflards», ces hauts fonctionnaires qui passent dans le privé.

D’autres plaintes pourraient tomber dans les prochaines semaines. Plusieurs syndicats du groupe réunissant la Caisse d'Epargne et les Banques Populaire comptent aussi porter plainte contre le processus de nomination de François Pérol.

Le spectre de Natixis

François Pérol est au coeur d’une autre polémique. Dans un article publié samedi, Médiapart l’accuse d'avoir «reçu entre 1,5 et 2 millions d'euros d'émoluments pour les conseils apportés au moment de la création de Natixis» en 2006 alors qu’il était banquier chez Rotschild. Pérol vient d’être nommé à la tête du conseil de surveillance de Natixis.

L’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée conteste ces dernières révélations. Son entourage laisse entendre qu’il pourrait porter plainte pour diffamation contre Médiapart.