Inquiétude autour des examens après plusieurs semaines de grève dans les facs

UNIVERSITE Collectifs, syndicats, étudiants, présidents d'université... Tout le monde tire la sonnette d'alarme... Et vous, quelle est la situation dans votre fac?

C. F. (avec agence)
— 
Le Mirail à Toulouse a été fermé dans sa totalité et "jusqu'à nouvel ordre" par son président Daniel Filâtre, après l'occupation des locaux administratifs lundi par une centaine d'étudiants qui ont causé de "graves incidents" (dégradations notamment), condamnés par la ministre Valérie Pécresse.
Le Mirail à Toulouse a été fermé dans sa totalité et "jusqu'à nouvel ordre" par son président Daniel Filâtre, après l'occupation des locaux administratifs lundi par une centaine d'étudiants qui ont causé de "graves incidents" (dégradations notamment), condamnés par la ministre Valérie Pécresse. — Eric Cabanis AFP/Archives

Après un à deux mois de grève dans les universités, l'inquiétude se fait sentir au sujet des examens du second semestre. Se tiendront-ils à temps et les diplômes seront-ils bien délivrés?


>> Pour faire le point sur la mobilisation dans les universités avec notre carte interactive, cliquez ici


Plusieurs collectifs et syndicats en pointe dans la mobilisation universitaire contre les réformes du gouvernement ont fait part eux-mêmes des risques encourus, en estimant que le gouvernement en portait la responsabilité. La Coordination nationale des universités attire ainsi «l'attention du gouvernement sur l'inquiétude croissante des étudiants concernant l'issue de leur année universitaire».


L'année entière menacée?


A l'Université d'Avignon (7.000 étudiants), par exemple, la session d'examen début mars a été reportée, selon «La Provence». A Nantes (34.000 étudiants), c'est l'année universitaire entière qui risque d'être menacée, prévient dans le «Parisien» (article payant) le président de l'université, Yves Lecointe. 


Du côté de l'Unef, premier syndicat étudiant, son président Jean-Baptiste Prévost affirme dans les colonnes du journal qu'«heureusement, certaines universités sont épargnées». 


Débat: Et vous, est-il question d'un report des examens dans votre université? Dites-le nous ci-dessous...