Baisse de la TVA dans la restauration: Le petit noir et le plat du jour moins chers?

DEJ’ s'agirait de deux contreparties à la TVA à 5,5% dans ce secteur, entérinée à Bruxelles mardi après-midi...

20minutes.fr

— 

Le petit noir va peut-être revenir à un euro au comptoir, un prix plus abordable pour le fana d'espresso qui le prend en lisant l'Equipe.
Le petit noir va peut-être revenir à un euro au comptoir, un prix plus abordable pour le fana d'espresso qui le prend en lisant l'Equipe. — SIPA

Certains restaurateurs ont payé le champagne à leurs clients mardi soir. Histoire de fêter cette TVA à 5,5%, attendue par le milieu depuis des années. Une petite coupe, mais après? Cette baisse de la TVA sera-t-elle directement répercutée sur la carte des menus, pas sûr.

Heureusement, le chef de l’Etat met les petits plats dans les grands selon nos confrères de lci.fr. Selon eux, Sarkozy a exigé comme contrepartie deux mesures concrètes et symboliques, directement en prise avec la réalité des comptoirs. La baisse générale du prix du petit noir, souvent compris entre 1,20 à 1,50 euros sur le zinc, et qui devrait être ramené à un euro.

Autre décision: l'affichage de la perte du poids du prix du plat du jour, qui découle de cette baisse de la TVA.

Pour tout le reste, il y aura les Etats généraux de la restauration fin avril. Mesures et engagements de la filière sur la création d'emplois, la baisse des prix et les salaires y seront ardemment discutés.