Marche pour Cécile, 17 ans, tuée au Caire

HOMMAGE Les habitants de Levallois-Perret se sont mobilisés en mémoire de la lycéenne...

Avec agence

— 

Entre 1.000 et 1.500 personnes ont participé dimanche à une marche silencieuse à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), en hommage à Cécile, la lycéenne tuée à 17 ans le 22 février dans un attentat au Caire, en Egypte.

Le cortège est parti du lycée Léonard-de-Vinci, où était scolarisée Cécile, en classe de terminale S, puis s'est arrêté quelques instants devant le collège Danton, qu'elle fréquentait auparavant.

Un arrêt a été marqué sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville, où avait eu lieu l'hommage rendu à la jeune fille le 2 mars, lors de ses funérailles. Puis, un olivier a été planté dans le parc de la Planchette, tout proche de la mairie.

A côté de l'arbre, une plaque de marbre indique, en lettres dorées: «En mémoire de Cécile Vannier, 17 ans, lycéenne de Levallois-Perret, victime d'un attentat au Caire le 22 février 2009». Au premier rang, se trouvaient les parents de la jeune fille.

Victime adolescente

«Nous sommes tous réunis pour rendre un dernier hommage à Cécile, victime d'un attentat, victime de la bêtise humaine», a déclaré à l'assemblée Grégoire, 18 ans, un camarade de Cécile, tandis que Valentin, 15 ans, a joué à la guitare une composition «écrite le jour où j'ai appris sa mort», a-t-il expliqué.

Des amis de Cécile aimeraient qu'une stèle soit posée sur les lieux de l'attentat, au Caire, ou dans le lycée français du Caire, où le proviseur du lycée Léonard-de-Vinci officiait auparavant.