Florence Cassez prendra son temps pour décider

MEXIQUE L'avocat de la jeune femme préfère laisser les présidents français et mexicain discuter avant de se prononcer sur les suites à donner à l’affaire...

Vincent Vantighem et J.M.

— 

AFPTV

Florence Cassez ne prendra aucune décision avant la fin du voyage de Nicolas Sarkozy au Mexique. Son avocat, Frank Berton, a annoncé ce vendredi qu'il souhaitait laisser le président s'entretenir avec son homologue Felipe Calderon avant de se prononcer sur la suite à donner à l'affaire.

>>> Pour connaître les différentes options possibles, cliquez ici.

C'est la piste du transfèrement en France qui est privilégiée pour l'instant. Pour qu'il soit envisageable, la jeune femme devra toutefois préalablement en faire la demande officielle, et reconnaître sa culpabilité. Renonçant à tout recours, elle devrait alors purger en France une peine qui serait probablement commuée en vingt ans de prison.

Carla en sera, pas l'avocat

Frank Berton, craignant que sa présence dans l'avion présidentiel ne soit perçue comme une provocation, ne sera pas du voyage. Carla Bruni, en revanche, accompagnera son mari. Mais il n'est pas certain qu'elle accède à la demande du père de Florence Cassez, qui souhaitait que la première dame rende visite à sa fille en prison.

En détention depuis plus de trois ans au Mexique, Florence Cassez a été condamnée en 2008 à 96 ans de prison pour quatre enlèvements et possession d'armes. Peine réduite mercredi en appel à 70 ans. Elle avait été interpellée en décembre 2005 avec son ex-fiancé mexicain, Israel Vallarta, considéré comme le chef d'une bande criminelle. La jeune femme a toujours affirmé qu'elle ignorait les activités de celui-ci.