Bientôt un projet de loi sur les statistiques ethniques?

DIVERSITE Sans utiliser ce terme, Yazid Sabeg veut relancer le débat sur une mesure de la diversité...

C. F.

— 

Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, a estimé lundi qu'au delà du "malaise social" qui règne aux Antilles, "il y a une quête identitaire qui affecte notre universalisme".
Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, a estimé lundi qu'au delà du "malaise social" qui règne aux Antilles, "il y a une quête identitaire qui affecte notre universalisme". — Pierre Verdy AFP/Archives

Alors que le conflit social en Guadeloupe a relancé la polémique sur les inégalités entre blancs et noirs sur l'île, le commissaire à la diversité et à l'égalité des chances s'apprête à relancer le débat sur la mise en place de statistiques ethniques.

Dans un entretien au «Monde» daté de ce week-end, Yazid Sabeg indique qu'il proposera que le Parlement débatte rapidement d'un cadre «visant à rendre licite la mesure de la diversité». Ce sera l'une des mesures clés du plan d'actions qu'il doit soumettre le 20 mars au président de la République.

«Volontariat et anonymat»

«Ce cadre sera fondé sur l'autodéclaration, le volontariat et l'anonymat, et se fera sur la base du ressenti. Il s'agit de demander aux personnes comment elles se ressentent», explique-t-il au quotidien du soir. Il recommandera la mise en place d'un comité de réflexion sur le sujet.

Lors de la présentation de son plan pour l'égalité des chances le 17 décembre 2008, Nicolas Sarkozy avait affirmé qu'une «action publique volontariste fondée sur des critères ethniques ou religieux [devait] être close», mais qu'il lui paraissait nécessaire que la France se dote «d'outils statistiques» qui «sans traduire une lecture ethnique de notre société (...) permettent de mesurer sa diversité, pour identifier précisément ses retards et mesurer ses progrès».