Des kinés qui ne sont pas aux ordres

— 

Une centaine de personnes ont manifesté avant-hier, à Toulouse pour protester contre le conseil de l'ordre de Haute-Garonne, qui poursuit devant le TGI de Toulouse, seize kinésithérapeutes pour exercice illégal. Le conseil leur reproche de ne pas s'être inscrits à l'Ordre et réclame une interdiction d'exercer, décision qualifiée d'« une exceptionnelle dureté » par le parquet. ■