Grève générale à La Réunion

— 

Après la Guadeloupe et la Martinique, la Réunion se lance dans le conflit contre la vie chère. Les syndicats appellent, aujourd'hui, à la grève générale. « Nous n'avons eu aucune réponse de l'Etat et du patronat à nos revendications. Nous allons donc créer un rapport de forces », déclare Ivan Hoareau, un porte-parole du Cospar (Collectif d'organistations syndicales, politiques et associatives de la Réunion).

Le collectif a présenté, lundi, une plateforme de 62 revendications articulées autour de trois axes : l'emploi et les salaires, les prix et enfin le logement. Deux manifestations sont prévues à Saint-Denis et Saint-Pierre, les principales communes de l'île. « Elles pourraient rassembler plusieurs dizaines de milliers de personnes », prédit Jean-Pierre Rivière, secrétaire général de la CFDT-Réunion. Avant d'ajouter que « si une réponse rapide n'est pas donnée par le gouvernement et le patronat, rien ne sera exclu ». Y compris la poursuite de la grève générale. ■Laura Jaumouillé

Vous êtes sur place? Envoyez vos photos et vidéos par mail au 33320@ 20minutes.fr