Sarkozy envoie Jack Lang à Cuba

— 

« Jack » a enfin trouvé un poste à sa mesure au service de l'UMP. L'ancien ministre de François Mitterrand a accepté de devenir « émissaire spécial » de Nicolas Sarkozy à Cuba, pour tenter de relancer le dialogue politique et la coopération entre les deux pays. Il a été nommé pour ses « compétences, notamment en matière internationale », a assuré le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel.

Régulièrement soupçonné de vouloir céder aux sirènes de l'« ouverture » du chef de l'Etat, le député PS du Pas-de-Calais a plusieurs fois démenti vouloir entrer au gouvernement. Il s'est dit hier « en pleine harmonie » avec lui-même, le Parti socialiste et la politique internationale du chef de l'Etat. Comme pour justifier sa mission, un proche, Frédéric Cuvillier, a confié à 20minutes.fr que Jack Lang « connaît beaucoup de responsables politiques de ce pays ». Il devait rencontrer, hier, le président de l'île communiste Raul Castro, frère de Fidel. ■