Veaux, vache, cochon, le «meilleur moment de l'année» pour Chirac

PARIS L'ancien Président se rend ce mardi matin au salon de l'Agriculture. Une ballade de santé pour ce fan numéro un du salon...

MD

— 

Ami de longue date du monde paysan, Jacques Chirac a fait coup double, quatre heures durant, en consommant fromages, produits régionaux et autres aiguillettes de poulet de Bresse: il a tenté d'exorciser "la panique" de la grippe aviaire, et démontré qu'il était en forme, six mois après un accident vasculaire cérébral.
Ami de longue date du monde paysan, Jacques Chirac a fait coup double, quatre heures durant, en consommant fromages, produits régionaux et autres aiguillettes de poulet de Bresse: il a tenté d'exorciser "la panique" de la grippe aviaire, et démontré qu'il était en forme, six mois après un accident vasculaire cérébral. — Antoine Jeandey AFP/Archives

Il est là-bas en terre conquise. Jacques Chirac et le salon de l'Agriculture, c'est une histoire d'amour. Plus que cela, c'est devenu une tradition à laquelle il ne dérogera pas. Pas même cette année. L'ancien Président se rendra, mardi, porte de Versailles à Paris pour y rencontrer les éleveurs, les producteurs et les badauds. «Pour moi, c'est le grand moment de l'année», avait déclaré l'ancien chef de l'Etat l'an dernier.

Depuis 1972, il aura moissonné les allées du parc des expositions plus de trente fois. D’abord en tant que ministre de l’Agriculture, puis comme Premier ministre, maire de Paris et, bien sûr, Président. Une visite très attendue par les exposants. Contrairement à son successeur Nicolas Sarkozy qui s'est contenté d'avaler un chocolat à la fin d'un parcours au pas de charge, Jacques Chirac aime goûter largement aux produits du terroir…