Guadeloupe: et c'est la même chanson

CRISE Sur fond de revendications salariales, l'histoire de la Guadeloupe est jalonnée de conflits sociaux violents...

Emile Josselin

— 

AFPTV

Depuis un siècle, la Guadeloupe a connu plusieurs conflits liés à la «Pwofitasyon». Revendications sociales et salariales non réglées ont généré plusieurs affrontements.
 
2002:
Un conflit éclate entre un groupe pétrolier américain et un syndicat. Les manifestants bloquent le dépôt de carburant (le seul de l'ïle) et des heurts éclatent avec les forces de l'ordre qui les délogent.
[vidéo]

1999: Des affrontements éclatent entre des manifestants et les forces de l'ordre à la suite de l'incarcération d'un syndicaliste.
[vidéo]

1975: Une grève des travailleurs de la canne à sucre éclate dans la propriété Simonet. Les travailleurs protestent notamment contre l'existence du «salaire agricole garanti», moins important que le smic. Pour contrer la grève, des travailleurs venus de Haïti sont embauchés pour remplacer les grévistes. Dans la foulée de la grève de la faim du prêtre Chérubin Céleste, les mouvements de masse se généralisent, jusqu'à l'ouverture de négociations.
 
25-26-27 mai 1967: Les ouvriers de Guadeloupe demandent une augmentation de 2,5% des salaires, mais les négociations échouent. Le 26 mai, une manifestation a lieu devant la Chambre de commerce de Pointe-à-Pitre. les forces de l'ordre appellées sur les lieux tirent. Parmi les victimes, Jacques Nestor, un des militants nationalistes guadeloupéens. Des affrontements éclatent dans toute la ville. Aujourd'hui encore, on ne sait pas exactement quel est le bilan humain. Les chiffres varient de 5 à plus de 80 morts.
Une émission spéciale a été organisée l'an dernier, où des témoins de ces évènements racontent. Voici les souvenirs d'un homme, lycéen à l'époque:


14 février 1952: Lors d'une grève organisée par les ouvriers de l'usine Gardel dans la ville du Moule, la troupe intervient: on dénombre 4 morts et 14 blessés. Ces évènements sont connus sous le nom du «Massacre de la Saint Valentin».

1910: Début mars, l'intervention de l'armée fait un mort et plusieurs blessés à la suite des grèves et des incendies dans des champs de canne à sucre de Baie-Mahault.

On a oublié des évènements? Dites-le nous dans les commentaires.