Carrefour encore menacé

— 

Le magasin Carrefour de Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, a reçu, le 3 février, une demande de rançon de 800 000 euros assortie de menaces d'empoisonnement de ses produits en rayons. Une information du Parisien confirmée par le magasin. Alors que depuis la mi-janvier, d'autres menaces ont été déposées dans une douzaine de magasins du groupe en France, notamment dans l'Allier, le magasin de Vénissieux n'a pas souhaité préciser la forme de ce nouveau chantage.

Des cartes de visite ornées d'une tête de mort avaient été placées dans les rayons alimentaires de plusieurs magasins Carrefour en Ile-de-France. Elles portaient l'inscription : « Elle sera bientôt dans les rayons de ce groupe commercial. Merci de remettre cette carte à la direction du magasin. »

La police judiciaire de Lyon, chargée de l'enquête, a estimé que ces nouvelles menaces étaient « vraisemblablement la suite » des précédentes. Une plainte a été déposée. ■