Vacances d'hiver: premier week-end de «pointe»

TRAFIC Les habitants de la zone C débutent leurs congés tandis que ceux de la zone A les poursuivent. De vendredi soir à dimanche, routes et rails seront surchargés…

A. G. (avec agence)

— 

Le trafic devenait de plus en plus dense samedi en fin de matinée sur l'ensemble du réseau routier français où l'on enregistrait 406 km de bouchons, dont 396 km en province
Le trafic devenait de plus en plus dense samedi en fin de matinée sur l'ensemble du réseau routier français où l'on enregistrait 406 km de bouchons, dont 396 km en province — Fred Dufour AFP/Archives

Début de vacances rime souvent avec grandes affluences. Ce vendredi soir, les congés débutent dans la zone C (académies de Bordeaux, Créteil, Paris et Versailles), tandis que ceux de la zone A (académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes et Toulouse) se poursuivent. Et comme les Anglais et les Hollandais entament aussi leurs vacances scolaires, la vigilance sera de mise tout le week-end.



Samedi orange sur les routes



Si vendredi et dimanche sont encore classés «vert» au niveau national dans le sens des départs, samedi sera «orange», voire «noir» en Rhône-Alpes, d’après le Centre national d'information routière. Dans le sens des retours, le Cnir prévoit du «vert» au niveau national et de l'«orange» en Bourgogne, Rhône-Alpes et dans l'Est.



Les axes les plus encombrés sont donc ceux de la région Rhône-Alpes ainsi que les axes de liaison entre Paris et Lyon ou Bourg-en-Bresse, en particulier dans la traversée de la Bourgogne.



Par contre, les intempéries ne devraient pas s’ajouter aux embouteillages. Météo France a ainsi levé ce jeudi l'état de vigilance orange «précipitations, neige et avalanches» qui concernait la région Midi-Pyrénées (Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Ariège) ainsi que l'Andorre. Seules les Pyrénées-Atlantiques et les Landes restent en vigilance orange, en raison de risques de crues et d'inondations.

Week-end de pointe sur les rails



Près de 1,3 million de voyageurs emprunteront les rails ce week-end. La SNCF mettra à leur disposition 1.550 trains au départ des gares parisiennes, dont 1.150 TGV.

La plus grande affluence est attendue en gare de Paris-Lyon pour la journée de samedi. Pas moins de 140 TGV, transportant 135.000 vacanciers, seront au départ, essentiellement à destination des Alpes.

La gare de Paris Lyon (en TGV) et la gare de Paris Austerlitz (en train Corail de nuit) offrent un accès direct à l’ensemble des stations de ski des Alpes:

- vers les stations du Châblais (Châtel, Avoriaz, Morzine, etc) par les gares de Thonon et d’Evian (durée du trajet Paris-Evian en TGV direct: 4h30 en moyenne).

- vers les stations de la vallée de l’Arve (Samoëns, Flaine, Megève, Chamonix, etc) par les gares de Cluses, Sallanches, St Gervais et Chamonix (durée du trajet Paris-St Gervais le Fayet en TGV direct: 5h10 en moyenne).

- vers les stations de la vallée de la Tarentaise (Crest-Voland, Val Thorens, Courchevel, La Plagne, les Arcs, Tignes, Val d’Isère, etc) par les gares d’Albertville, Moutiers, Aime la Plagne et Bourg St Maurice (durée du trajet Paris-Bourg St Maurice en TGV direct: 5h15 en moyenne).

- vers les stations de la vallée de la Maurienne (Toussuire, Valloire, La Norma, Bessans, etc) par les gares de St Jean de Maurienne, St Michel Valloire et Modane (durée du trajet Paris-Modane en TGV direct : 4h00 en moyenne).

- vers les stations de la vallée de l’Isère (Villard de Lans, Chamrousse, les 2 Alpes, l’Alpe d’Huez, etc) par la gare de Grenoble (durée du trajet Paris-Grenoble en TGV direct : 3h00).

- vers les stations de la vallée de la Durance (Les Orres, Vars, Serre-Chevalier, etc) par les gares de Gap, Embrun, Montdauphin-Guillestre et Briançon (durée du trajet en TGV jusqu’à Valence puis Corail jusqu’à Briançon : 7h00 en moyenne).