Saint-Brieuc : L’autopsie du corps de Céline Peltier laisse penser à un suicide

DISPARITION Son corps sans vie avait été retrouvé lors d’une opération de recherches organisée par la famille

C.A.

— 

Illustration d'une intervention de la police technique et scientifique, ici à Rennes.
Illustration d'une intervention de la police technique et scientifique, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Les enquêteurs ne peuvent pas porter une affirmation catégorique. Mais les résultats de l’autopsie du corps de Céline Peltier, retrouvée morte le vendredi 5 mars à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) a livré des conclusions « pas incompatibles avec un acte suicidaire », selon le procureur de la République Bertrand Leclerc. D’après le médecin légiste, la mort aurait été provoquée par strangulation avec un foulard qui appartenait à la victime.

Le corps de cette femme de 39 ans dont la disparition avait été signalée le 1er mars avait été retrouvé vendredi lors d’une opération de recherches organisée par sa famille. Le corps sans vie avait été retrouvé dans le parc de la vallée du Gouëdic, à Saint-Brieuc. Un appel à témoins avait été lancé par la police.

D’après le procureur, aucune trace de violences physiques ou sexuelles n’a été relevée sur le corps, qui a été découvert « habillé et sans désordre vestimentaire ». L’enquête d’environnement ouverte après sa disparition a permis d’établir que la victime avait déjà évoqué la possibilité de mettre fin à ses jours.