La tempête gagne du terrain dans le sud-ouest

METEO 9 départements sont en vigilance rouge, 700.000 foyers sont sans électricité...

Avec agence

— 

Une dizaine de départements ont été placés en vigilance orange en prévision jeudi d'une forte tempête hivernale qui touchera la Manche de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais, selon un bulletin de Météo-France.
Une dizaine de départements ont été placés en vigilance orange en prévision jeudi d'une forte tempête hivernale qui touchera la Manche de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais, selon un bulletin de Météo-France. — Marcel Mochet AFP/Archives

Un air de 1999. Une violente tempête frappe le sud-ouest, samedi matin, causant de nombreux dégâts dans 9 départements, classés en vigilance rouge par Météo France. Il s’agit du Lot-et-Garonne, de la Gironde, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, du Gers, de la Haute-Garonne, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Météo France a aussi annoncé un début de suivi d'alerte orange pour cinq nouveaux départements: la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, les Deux-Sèvres, la Vendée et la Vienne.

Electricité coupée

La violente tempête hivernale attendue par Météo France dans la journée de samedi justifie un suivi particulier. Selon l'organisme national, il est vraisemblable que cette tempête intéressera une zone géographique plus limitée qu'en décembre 1999, mais d'une intensité comparable. La fin de l'alerte n'est pas prévue avant dimanche dans la soirée.

Plus de 700.000 foyers sont privés d'électricité en Aquitaine, principalement en Gironde et dans les Landes, en raison des vents violents qui soufflent sur la région, tandis que la préfecture a annoncé la fermeture de l'aéroport de Bordeaux. «Une situation comparable à celle de 1999», selon Michel Varnier, directeur pour l'Aquitaine d'Electricité et réseau distribution France.

De son côté, la préfecture de la Gironde a annoncé que l'aéroport de Bordeaux avait été fermé et la circulation interdite sur le pont d'Aquitaine. Près des côtes du golfe de Gascogne, la tempête s'accompagnera de creux atteignant 6 à 8 mètres, voire 9 mètres, avec «de très fortes vagues déferlant sur le littoral, particulièrement sur les côtes landaises et basques où la plus grande prudence est recommandée».

Rester chez soi

Les conditions de circulation pourraient être localement difficiles: «dans le sud-ouest, principalement en Aquitaine et Poitou-Charentes, les fortes rafales de vent engendrent de nombreuses chutes d'arbres sur les chaussées», a indiqué le Centre national d'Information routière (CNIR). Quelques perturbations pourraient aussi affecter les transports aériens, ferroviaires et maritimes. Les risques d'avalanches sont très importants en montagne et des déclenchements spontanés sont à prévoir.

Dans les zones concernées par l'alerte rouge, Météo France recommande de rester chez soi, de prendre des précautions face à un vent violent et en cas d'obligation de déplacement, d'être très prudent et d'utiliser de préférence les grands axes de circulation.

Vous êtes sur place? Envoyez-nous vos témoignages et vos photos, par téléphone mobile au 33320 ou par mail au 33320@20minutes.fr.