Bilan mitigé de la lutte contre la délinquance

POLICE Si la délinquance générale baisse, très légèrement, les violences, elles, augmentent.

Avec agence

— 

Jean-Marc Nicolaï, l'ancien maire de la commune de Casalabriva tué vendredi soir à Ajaccio, était attendu dans le hall de sa résidence par "un tireur isolé qui a fait feu à une douzaine de reprises et ne lui a laissé aucune chance", a indiqué samedi le procureur de la République à Ajaccio, José Thorel.
Jean-Marc Nicolaï, l'ancien maire de la commune de Casalabriva tué vendredi soir à Ajaccio, était attendu dans le hall de sa résidence par "un tireur isolé qui a fait feu à une douzaine de reprises et ne lui a laissé aucune chance", a indiqué samedi le procureur de la République à Ajaccio, José Thorel. — Stephan Agostini AFP

La délinquance générale a baissé de 0,86% en 2008 par rapport à 2007, selon le ministère de l'Intérieur, mais les violences aux personnes sont en augmentation tout comme les vols à main armée, les règlements de compte ayant explosé.

L'ensemble des statistiques concernant les faits de délinquance recensés l'année dernière par l'Observatoire nationale de la délinquance (OND) doivent être exposés et commentés lundi, place Beauvau, par son président, Alain Bauer, et par la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie. La baisse de la délinquance générale avait été annoncée mercredi dernier par le président de la République Nicolas Sarkozy, qui avait grillé la politesse à Michèle Alliot-Marie.

Hausse des violences aux personnes

3.558.329 crimes et délits ont été constatés par l'ensemble des services de police en 2008, contre 3.589.293 en 2007. Un chiffre en baisse, certes. Mais, le bilan de la délinquance générale détaillé point par point, fait apparaître une augmentation du nombre des violences aux personnes, point noir de la délinquance depuis 1996.

En 2008, en effet ces violences ont augmenté de 2,40%, selon le bilan de l'Observatoire national de la délinquance. Pour leur part, les vols à main armée ont globalement augmenté dans le même temps de 15,40%, particulièrement ceux visant les établissements industriels et commerciaux qui est passé de 2.907 en 2007 à 3.502 en 2008, soit une hausse de 20,46%.

Par ailleurs, s'agissant des règlements de comptes dans le milieu, on observe une explosion, leur nombre étant passé de 58 en 2007 à 126 en 2008, soit une augmentation de 117,24%.

Plus de crimes élucidés

Si l'OND a comptabilisé une baisse des atteintes aux biens, qui représentent près des deux-tiers de la délinquance générale, de 5,08%, il recense également près de 400.000 infractions économiques et financières, catégorie en hausse de 10,31%.

Le taux d'élucidation des crimes et délits par la police et la gendarmerie est passé de 36,11% en 2007 à 37,61% en 2008 (+4,15%) et dans le même temps, 1.172.393 personnes ont été mises en cause (+3,86%), dont 577.816 ont été placées en garde à vue (+2,80%).