L'épidémie de grippe est au sommet

SANTE Plus de 500.000 Français ont déjà été touchés par l'infection. Mais le pic, c'est pour ce milieu de semaine. Il est encore temps de se faire vacciner...

Avec agence

— 

Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé.
Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé. — Alix Guigon AFP

Vous pouvez encore frissonner, le pic de l’épidémie de grippe, c’est pour bientôt, très bientôt. La nouvelle vous fait tousser? Vous allez peut-être rejoindre la cohorte des souffreteux, ces 500.000 personnes cueillies par l’infection en trois semaines en France métropolitaine.

«Nous sommes au coeur des épidémies de grippe et de gastro-entérite», a expliqué vendredi la directrice générale de l’Institut de veille sanitaire (InVS) Françoise Weber, soulignant que les deux épidémies étaient comparables à celles habituellement enregistrées.

«Nous n'avons pas identifié de caractère de gravité», a-t-elle ajoutée, mais cela «ne dispense pas des mesures de précaution», comme l'élémentaire lavage des mains. Ou encore porter un masque chirurgical en présence d’un malade, aérer son logement pour renouveler l’air.

Dès les premiers signes de la maladie (frissons, fièvre, toux), il est utile de se faire prescrire par un médecin des antiviraux spécifiques à la grippe. Ils sont très efficaces mais, en revanche, ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

L’efficacité de la vaccination

Le Directeur général de la Santé, Didier Houssin a lui souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe, en particulier pour les personnes âgées et les personnels de santé: «Le vaccin est efficace et parfaitement adapté aux virus qui circulent», en majorité de type H3N2.

En fin de semaine dernière, treize régions avaient dépassé le seuil épidémique pour la grippe (170 cas pour 100.000 habitants), selon le réseau de surveillance Sentinelles. Les plus touchées étant l'Alsace, la Corse, le Centre, la Haute-Normandie, Rhône-Alpes et l'Ile-de-France.

La grippe est aujourd’hui très forte dans 16 des 21 régions surveillées par les médecins des groupes régionaux d’observation de la grippe (les Grog, ça ne s’invente pas), et notamment dans les stations de sports d’hiver des Alpes. Seuls le Limousin et le Languedoc-Roussillon sont encore relativement épargnés.

Sinon, sachez que la gastro-entérite reste le tube de l’hiver: elle a déjà touché plus de 1,1 million de personnes.