Roselyne Bachelot a souligné qu'"un effort financier considérable" est fait à la fois pour les urgences et le système de santé.
Roselyne Bachelot a souligné qu'"un effort financier considérable" est fait à la fois pour les urgences et le système de santé. — Bertrand Langlois AFP

SANTE

10.000 morts par an à cause d'erreurs médicales: Roselyne Bachelot confirme

La ministre de la Santé précise cependant qu'il ne s'agit que d'«extrapolations»...

«Je pense que ces chiffres doivent être à peu près de bon niveau.» C'est ce qu'a déclaré ce mardi Roselyne Bachelot au sujet du chiffre avancé par Philippe Juvin faisant état de 10.000 morts annuels «du fait de l'exercice de la médecine». La ministre de la Santé a cependant reconnu sur Canal+ qu'il s'agissait d'«extrapolations».

Ces évaluations sont «issues d'une étude de 2005 qui extrapolent des chiffres à partir d'une étude américaine». Pour Roselyne Bachelot, ils «mériteraient d'être affinés». Cela concerne aussi les «300.000 à 500.000 événements indésirables graves» évoqués par le secrétaire national UMP chargé de la santé.

Roselyne Bachelot relativise

«Ces effets indésirables, parfois graves, sont en constante diminution», notamment les accidents liés à l'anesthésie «dont le nombre a été divisé par dix en 30 ans», a tenu à rappeler la ministre. Pour elle, cependant, «ce qu'il faut voir, c'est le nombre de vies sauvées à l'hôpital, (...) des centaines de milliers de vies».

Roselyne Bachelot a en outre indiqué que les premiers éléments des enquêtes sur les accidents survenus au cours de la fin de l'année 2008 seront divulgués à partir du 15 janvier.

>>> La médecine, nouveau serial killer? Retrouver l'avis des médecins en cliquant ici