Deux stups accusés de se servir

— 

Deux enquêteurs de la police judiciaire d'Orléans (Loiret), appartenant à la brigade des stupéfiants, ont été interpellés vendredi et placés en garde à vue, selon une information révélée par Le Parisien. Ils sont soupçonnés notamment d'avoir détourné et revendu 30 kg de cannabis sur un stock de 500 kg saisis par leur service. Ce sont les aveux d'un trafiquant, interpellé jeudi soir en voiture avec une valise contenant 30 kg de cannabis près d'Angoulême lors d'un contrôle de routine des douanes, qui ont permis d'arrêter les policiers. Les deux fonctionnaires pourraient s'être servis à plusieurs reprises dans des stocks de drogues placés sous scellés avec des méthodes difficilement détectables. Cette affaire survient alors que Nicolas Sarkozy doit se déplacer à Orléans pour présenter ses voeux aux acteurs de la sécurité. Les policiers de la PJ qui se désolent de cette affaire, isolée selon eux, espèrent qu'elle ne servira pas de prétexte à une remise en cause de leur service. ■