Samy Naceri poignarde un homme

FAIT DIVERS La victime est hors de danger. L'acteur est en garde à vue...

M.Gr.

— 

L'acteur Samy Naceri ne s'est pas présenté à l'audience du tribunal correctionnel de Paris où il devait être jugé lundi après-midi pour avoir agressé un styliste dans un restaurant parisien en 2005.
L'acteur Samy Naceri ne s'est pas présenté à l'audience du tribunal correctionnel de Paris où il devait être jugé lundi après-midi pour avoir agressé un styliste dans un restaurant parisien en 2005. — Valéry Hache AFP/Archives

C'est sans doute le dérapage de trop, pour un acteur au casier judiciaire désormais plus étoffé que sa filmographie. Jeudi après-midi, Samy Naceri, 47 ans, s’est violemment disputé avec son ex copine, dans le VIIIe arrondissement de Paris. La jeune femme apeurée a appelé un ami à la rescousse. Quand l’homme est arrivé, Samy Naceri l’a poignardé à la gorge, lui infligeant une blessure qui nécessitera une trentaine de points de suture. Agé de 43 ans, la victime a eu une veine sectionnée mais serait hors de danger, selon des sources policières.

Prévenue, la police a interpellé le comédien à son domicile, vers 20 heures, et l’a placé en garde à vue. Un nouveau retour à la case prison pour l'ancien habitué des plateaux de cinéma désormais plus célèbre pour faire la tournée des commissariats. Le 5 novembre dernier, Naceri a été condamné à six mois de prison ferme et à 7.500 euros d'amende pour avoir renversé accidentellement une policière à bord d'une voiture qu'il manoeuvrait sans permis, en octobre à Paris. Le comédien avait finalement réussi à obtenir une liberté conditionnelle, alors qu'il était déjà en état de récidive légale.

En octobre dernier, quelques semaines après sa sortie de prison, il avait déclaré vouloir une autre vie. Interrogé par «France Soir» sur sa biographie qui paraîtra en janvier 2009, «Sur le fil», il expliquait: «Durant toute ma détention, j'ai réfléchi à ce qu'il me faudrait expliquer. J'avais tout, j'étais célèbre : un prix d'interprétation, un métier de rêve, et pourtant j'ai failli tout gâcher, tout planter. Alors j'ai voulu raconter comment c'est arrivé sans me chercher d'excuses. J'ai vécu une descente aux enfers par ma faute parce que j'étais faible, parce que la drogue m'a bouffé, parce que mon caractère impulsif m'a joué des tours. »

Avec cette agression à coups de couteau, il est fort probable que Samy Naceri joue ses prochains rôles au parloir.

Usual suspect - Voici.fr a fait le total des peines dont a écopé Naceri en huit ans: «Cela nous fait un total de 25.000 euros d’amende, neuf mois de prison avec sursis et 22 mois ferme.»