Le congé maternité de Dati fait cliquer très net

— 

A peine sortie de clinique après un accouchement par césarienne, Rachida Dati est retourné au travail tout sourire, juchée sur des talons haut, et sous l'oeil des photographes. Et le congé maternité dans tout ça? Le débat fait rage sur 20minutes.fr

L'NRvée estime «crucial pour le nouveau-né d'être dans un environnement serein et auprès de ses parents». Et pour elle, «le comportement de Mme Dati renie les droits des congés maternités. Ces congés n'ont pas été mis en place pour faire plaisir, mais pour des questions aussi de santé tant pour la mère que pour l'enfant. Un ministre doit montrer l'exemple. » Caramela estime qu'il s'agit d'un « leurre » de faire croire «notamment aux employeurs» qu'une femme «peut reprendre une activité normale après 5 jours».

«C'est son choix, rappelle dannydm. J'ai fait le même en 1970 après avoir accouché de mon premier enfant ; Reprise des études et du travail en vacation soit 9 jours après l'accouchement. Ça se fait sans problèmes ! » L'avis de mhiblotest est plus tranché: «Enfin une personne qui ne profite pas du systeme d'assistés qu'on a en France. Après qu'on en fasse un roman... c'est n'importe quoi, il y a plus important.» Peu importe de savoir si «Rachida Dati bafoue les droits des femmes», Elbf préférerait «savoir qui est le père de la petite».