Neige et verglas sur les routes

Stéphane Colineau

— 

Jusqu'ici tout va bien, mais ça risque de ne pas durer. Le froid et les intempéries qui se sont abattus hier sur la France devraient s'aggraver dans les jours à venir, et perturber très sérieusement les conditions de circulation. Dès aujourd'hui les transports scolaires sont interdits dans une dizaine de départements, dont l'Eure, le Maine-et-Loire, la Loire-Atlantique, les Côtes-d'Armor, les Deux-Sèvres, et le Loir-et-Cher. « Entre la neige, les pluies verglaçantes et le regel des routes salées, nous prévoyons d'énormes difficultés toute la semaine », prévient le Centre national d'information routière (Cnir). En écho, Météo France promet « des températures glaciales, comme on n'en a pas connues depuis longtemps », susceptibles de chuter jusqu'à moins - 10°C dans le Nord et le Nord-Est. Au passage, la consommation française d'électricité a atteint hier soir un record historique. Par ailleurs, hier, le trafic aérien a été perturbé au départ de Paris par les chutes de neige, provoquant l'annulation de plusieurs vols .

Reste à espérer que les automobilistes se montreront aussi raisonnables qu'hier. Les consignes de prudence au volant relayées par Bison Futé ont été respectées et de nombreux Français ont laissé leur voiture au garage. « Avec un pic de 230 km de bouchons dans le pays, on est en dessous de la moyenne d'un lundi », a souligné le Cnir.

Ce satisfecit global ne doit pourtant pas éluder un drame, survenu à Plouneventer (Finistère). Une femme de 24 ans est morte au volant. Son véhicule a dérapé, puis plongé dans un étang.