Marseille: un détenu se suicide aux Baumettes

PRISON L'homme de 38 ans s'est pendu dans sa cellule. Il était très dépressif…

MD avec agence

— 

Le Conseil d'Etat a annulé vendredi les dispositions relatives aux mineurs d'un décret de 2006 fixant les conditions de placement à l'isolement des détenus, estimant qu'elles n'offraient pas de "garanties suffisantes" en terme de respect des droits de l'enfant.
Le Conseil d'Etat a annulé vendredi les dispositions relatives aux mineurs d'un décret de 2006 fixant les conditions de placement à l'isolement des détenus, estimant qu'elles n'offraient pas de "garanties suffisantes" en terme de respect des droits de l'enfant. — Anne-Christine Poujoulat AFP/Archives

Un détenu s'est suicidé samedi soir à la maison d'arrêt des Baumettes à Marseille, a indiqué lundi la direction interrégionale de l'administration pénitentiaire confirmant une information du quotidien «La Provence». Le suicide a été découvert vers 22h45.

L'homme, âgé de 38 ans, s'est pendu dans sa cellule. C'est un compagnon de détention qui a donné l'alerte en découvrant le corps, selon le journal, qui souligne qu'il s'agit du premier suicide de l'année en milieu pénitentiaire. Selon une source policière, l'homme avait été condamné à six ans de prison pour agression sexuelle et était très dépressif.

Un taux de suicide à 17 pour 10.000 détenus

En 2008, selon un bilan établi par l'Administration pénitentiaire, 115 détenus se sont suicidés dans les prisons françaises, un chiffre en augmentation par rapport à 2007 et 2006, mais qui reste dans la moyenne des années précédentes. Il y avait eu 120 suicides de détenus en 2003, 115 en 2004, 122 en 2005, 93 en 2006 et 96 en 2007. Le nombre des suicides est également à rapporter à celui en constante augmentation des personnes incarcérées dans les quelque 200 prisons françaises, qui souffrent d'un problème chronique de surpopulation.

Il y avait au 1er décembre 2008, 63.619 détenus pour 50.963 places. Selon les derniers chiffres disponibles, le taux de suicide en prison en 2008 est de 17 pour 10.000 détenus.