L'attentat de Djerba en procès

— 

Trois hommes, dont le cerveau présumé des attentats du 11 Septembre 2001, comparaissent à partir d'aujourd'hui devant la Cour d'assises spéciale de Paris. Jugés pour leur complicité présumée dans l'attentat d'une synagogue à Djerba (Tunisie) en avril 2002, Christian Ganczarski, Khalid Cheikh Mohammed et Walid Nawar, le frère du jeune Tunisien qui s'était fait exploser, sont soupçonnés d'avoir, à des degrés divers, incité et aidé le kamikaze à commettre son acte, qui a fait vingt-et-un morts, dont quatorze touristes allemands, cinq Tunisiens et deux Français.

Les trois hommes devront répondre de complicité et tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Khalid Cheikh Mohammed, accusé d'avoir planifié les attaques contre le World Trade Center et le Pentagone, ne comparaîtra pas : arrêté au Pakistan en 2003, il est détenu à Guantanamo (Cuba). Le procès doit durer jusqu'au 6 février.