Elle évoque son suicide avec ses enfants sur Internet, elle est placée en garde à vue

NANTERRE Une mère de famille demandait des conseils pour «un suicide en douceur»...

MD avec agence

— 

Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a assuré mercredi devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale que les internautes ne seraient plus passibles de peines de prison en cas de téléchargement illégal, a-t-on appris de source parlementaire.
Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, a assuré mercredi devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale que les internautes ne seraient plus passibles de peines de prison en cas de téléchargement illégal, a-t-on appris de source parlementaire. — Valéry Hache AFP/Archives

Une mère de cinq enfants a té placée en garde à vue jeudi soir après avoir posté un message sur un site Internet dans lequel elle évoquait la possibilité de se suicider avec ses enfants. Selon la police, la jeune femme demandait des conseils pour «un suicide en douceur», en laissant entendre qu'elle pourrait passer à l'acte.

Les enquêteurs ont pu remonter sa trace après un signalement de la division de lutte contre la cybercriminalité de la gendarmerie.
 
Cette mère de famille, âgée de 30 ans a été placée en garde à vue jeudi soir au commissariat de Puteaux dans les Hauts-de-Seine. Selon une source proche de l'enquête, les auditions de la jeune femme doivent notamment permettre de comprendre s'il y avait une «volonté réelle» de passer à l'acte ou si le message relève plutôt de l'appel au secours.