Pourquoi les lycéens continuent à manifester

EDUCATION Malgré le report de la réforme du lycée...

C. F. et L. de C.
— 
afp.com

La réforme du lycée a été reportée à 2010 et pourtant les lycéens sont toujours dans la rue ce jeudi. Les syndicats de l'UNL et de la Fidl ont en effet maintenu leur mot d'ordre de manifestations après avoir reconnu - du bout des lèvres - le report de la réforme du lycée comme une «avancée».

«Nous voulons des garanties sur la réforme du lycée. Si nos revendications ne sont pas prises en compte, l'hiver sera chaud», prévient Antoine Evennou, de l'UNL.

Pas de suppressions de postes en 2010

La Fidl va plus loin, demandant un retrait pur et simple de la réforme de Xavier Darcos.

Les lycéens espèrent aussi profiter de la brèche ouverte pour demander au ministre l'assurance qu'aucun poste ne sera supprimé au lycée en 2010 afin d'améliorer les conditions d'encadrement.

Ce que Xavier Darcos a toujours promis. Les 13.500 suppressions de postes en 2009 n'affectent pas le lycee. «Notre politique doit être lisible pour que l'on ne nous accuse pas de réformer l'école uniquement pour supprimer de l'emploi», avait déclaré le ministre en juillet.