Double suicide: une mère et sa fille percutées par un TGV à Toulon

DRAME Elles n'ont pas supporté le suicide de leur fille(et soeur) dans les mêmes conditions...

Avec agence

— 

 Deux personnes ont trouvé la mort mercredi 10 décembre à Solliès-Pont (Var), à l'entrée Est de Toulon, après avoir été percutées par la motrice d'un TGV.
Deux personnes ont trouvé la mort mercredi 10 décembre à Solliès-Pont (Var), à l'entrée Est de Toulon, après avoir été percutées par la motrice d'un TGV. — IDE
Deux personnes ont trouvé la mort mercredi soir à Solliès-Pont (Var), à l'entrée Est de Toulon, après avoir été percutées par la motrice d'un TGV.

Il s'agit «d'un double suicide d'une mère et de sa fille qui n'ont pas supporté le suicide de leur fille et sœur dans les mêmes conditions il y a quelques mois», a précisé Xavier Barrois, le directeur de cabinet du préfet du Var. «Elles ont laissé une lettre qui a été retrouvée par le père» de famille et mari des victimes.

«L'accident s'est produit sur la ligne Paris-Nice aux alentours de 17h45», a indiqué à expliqué la SNCF, confirmant les premiers éléments recueillis par les gendarmes.

Le trafic a repris

«La circulation des trains a été interrompue dans les deux sens entre 17h45 et 20h20 pour permettre l'intervention des secours et permettre aux gendarmes d'effectuer les constatations dans le cadre de l'enquête judiciaire», a précisé SNCF.

La SNCF a expliqué qu'à 20h30, l'ensemble du trafic ferroviaire avait repris. A 20h30, le site de la SNCF www.infolignes.com, qui donne des informations en temps réel sur le trafic ferroviaire, précisait que le train accidenté devrait enregistrer 2h45 de retard et qu'au total, le trafic ferroviaire de cinq TGV Paris-Nice circulant dans les deux sens et d'un train Corail Bordeaux-Nice avait été affecté avec des retards de 1h00 à 2h30.