L'Union européenne met fin aux ampoules incandescentes, Greenpeace s'enflamme

ECOLOGIE Certains halogènes ne cesseront d'être vendus que le 1er septembre 2016...

MD avec agence

— 

Joël Saget AFP/Archives
Greenpeace est «déçu». L'Union européenne, qui a fixé lundi un calendrier pour bannir les ampoules traditionnelles, a décidé de «laisser sur le marché européen les halogènes les moins efficaces (d'un point de vue énergétique, ndlr) encore pour quelques années». L'association écologique «regrette une décision qui s’arrête au milieu du gué au lieu de s’engager sur la voie d’une véritable politique d’efficacité énergétique».

Certains halogènes supprimés en 2016 seulement

Selon le calendrier fixé par l'UE, les ampoules à incandescence de 100 watts disparaîtront des magasins dès le 1er septembre 2009. Un an plus tard, ce sera le tour des 75 watts, et en 2011 des 60 watts. Le 1er septembre 2012, même les 25 watts et 40 watts seront introuvables. Certains halogènes, les moins performantes, cesseront, eux, d'être vendus le 1er septembre 2016.

«Les Etats membres se sont contentés de prendre au pied de la lettre le slogan des associations qui réclamaient l’interdiction des ampoules à incandescence comme produit emblématique du gaspillage électrique», a déploré Emilie Johann, chargée de projet Climat pour Greenpeace France.

85% de l'éclairage domestique considéré comme peu efficace

«Ils feignent de n’avoir pas compris qu’il fallait plus largement sortir du marché tous les produits qui gaspillent de l’électricité», a-t-elle indiqué. Et d'ajouter: «Nous sommes déçus: aujourd’hui, nous attendions de l’UE un mandat rapide et ambitieux sur cette question de l’éclairage domestique».

Environ 85% de l'éclairage domestique est aujourd'hui considéré comme peu efficace d'un point de vue énergétique.