L'Etat à l'amende

- ©2008 20 minutes

— 

Pour ne pas avoir su protéger une enseignante, l'Etat est condamné. Le tribunal administratif de Versailles vient de condamner l'Etat à verser 15 000 euros à Karen Montet-Toutain, poignardée en cours par un élève en 2005 dans un lycée d'Etampes (Essonne). Dans son jugement, le tribunal rappelle que « la collectivité est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, injures dont ils pourraient être victimes, et de réparer ».

Selon l'avocat de l'enseignante, le tribunal a reconnu que « l'indifférence » de la hiérarchie à ses « appels au secours » constitue une « faute ».