Il avait oublié son fils en plein soleil

- ©2008 20 minutes

— 

Il avait oublié son fils unique Ianis, 2 ans et demi, dans sa voiture, en plein soleil. Un homme de 38 ans, pharmacien à Pont-de-Chéruy (Isère), comparaît aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de la Vienne, pour «homicide involontaire», après la mort par déshydratation de son enfant en juillet dernier. Le garçonnet était resté plusieurs heures dans la voiture garée en centre-ville sous une température proche de 45 °C. Un passant le trouvant inanimé avait donné l'alerte.

Interrogé en octobre, son père avait alors expliqué aux enquêteurs l'avoir oublié après avoir été témoin d'un accident de la circulation et d'un délit de fuite. Il avait relevé la plaque d'immatriculation du fuyard pour la donner à la victime de l'accident. Interrogé en octobre, il avait déclaré sur RTL se « ficher complètement » du procès. « Ma condamnation, je l'ai déjà eue, c'est déjà suffisamment dur de voir le regard des gens dans la rue toute la journée », avait-il déclaré.