Le jeu se termine au commissariat

- ©2008 20 minutes

— 

Une plainte a été déposée par les parents d'un jeune garçon de 12 ans, hospitalisé après avoir été roué de coups par plusieurs de ses camarades parce qu'il refusait de jouer à un jeu dangereux, baptisé « Le petit pont massacreur », au collège René-Descartes du Havre.

Les faits se sont déroulés le 21 novembre à l'issue d'un cours d'éducation physique. Ce jour-là, des élèves d'une classe de 5e décident de jouer au « Petit pont massacreur », un jeu qui consiste à lancer un objet entre les jambes de l'un d'entre eux qui doit le rattraper, faute de quoi tous les autres le frappent. La victime a refusé de jouer et les autres ont décidé de s'en prendre à lui. Victime d'un traumatisme crânien après que sa tête a heurté un banc, l'enfant a été transporté à l'hôpital du Havre où il est resté en observation une journée. Ses parents ont décidé de le changer d'établissement et ont porté plainte pour « violences volontaires ».