Deux nouvelles journées d'action des producteurs de lait

AGRICULTURE Ils réclament des négociations sur le prix du lait, alors que le ministère envisage la nomination d'un médiateur...

J.M. avec agence
— 
La réunion entre industriels et producteurs de lait n'a pas abouti à un accord sur le prix du lait mais une prochaine rencontre aura lieu mardi, a-t-on appris jeudi auprès de l'Association de la transformation laitière (Atla) qui regroupe les industriels du secteur.
La réunion entre industriels et producteurs de lait n'a pas abouti à un accord sur le prix du lait mais une prochaine rencontre aura lieu mardi, a-t-on appris jeudi auprès de l'Association de la transformation laitière (Atla) qui regroupe les industriels du secteur. — Mychele Daniau AFP

Les producteurs de lait en remettent une louche. Après plusieurs journées d'actions ces dernières semaines, ils resserrent les rangs et appellent à un nouveau mouvement de protestation pour mardi et mercredi, face à la baisse des prix d'achat à la production. Au programme: blocage de laiteries, manifestations devant des grandes surfaces, et tenue d'un conseil exceptionnel pour préparer au mieux les négociations des prix pour fin 2008 et début 2009 avec le ministère de l'Agriculture.


«Il ne devrait rien se passer d'ici la fin de la semaine», estimait lundi la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), évoquant ces discussions. Du côté du ministère, Michel Barnier temporise. Il envisage «la nomination d'un médiateur», comme lors des crises précédentes en 2004 et 2005, mais précise que celle-ci n'est pas «prévue à ce stade». Pourtant, les prix d'achat du lait aux producteurs «ont baissé de 10 à 12%, soit de 30 à 56 euros pour 1.000 litres» entre octobre 2007 et octobre 2008, selon la FNPL. Une tendance qui devrait vraisemblablement se confirmer dans les mois qui viennent.