Côtes d’Armor : Une messe « de réparation » après la profanation d’une église

RELIGION A Trémorel, le tabernacle a été forcé et les hosties jetées à terre 

C.A.

— 

L'église de Trémorel, dans les Côtes d'Armor, a été profanée en mars 2020.
L'église de Trémorel, dans les Côtes d'Armor, a été profanée en mars 2020. — Google Maps / Street View

A Trémorel, dans les Côtes d'Armor, la communauté religieuse est sous le choc de la profanation de son église. Le lundi 2 mars, l’édifice religieux a été profané. Dans un communiqué, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc, a précisé que la porte de l’église avait été forcée et que des personnes s’y étaient introduites. « Le tabernacle a été forcé et les hosties consacrées contenues dans le ciboire ont été jetées à terre et dispersées ». « Un acte qui blesse gravement les fidèles puisqu’il touche à l’Eucharistie, la réalité la plus sacrée de notre foi », dénonce l’évêque.

Le curé de la paroisse de Merdrignac, a déposé une plainte à la gendarmerie. Fermée depuis lundi, l’église sera de nouveau ouverte ce samedi à l’occasion d’un « rite pénitentiel ». En présence de l’évêque, une messe « de réparation » sera célébrée samedi à 18 h au sein de l’édifice, bâti au XIIIe siècle et entièrement reconstruit au XIXe siècle.