Ouverture d'une information judiciaire sur l'explosion dans une cité U à Montpellier

ENQUETE Au total, sept personnes ont été placées en garde à vue pour cet accident d'origine «accidentelle»...

Avec agence

— 

AFPTV

L'explosion dans une chambre d'une résidence universitaire, qui a fait six blessés dont deux graves mercredi à Montpellier, est bien d'origine «accidentelle», selon le procureur de la République de Montpellier, Brice Robin. Toute piste terroriste est en effet écartée, mais une information judiciaire a été ouverte. Il ressort des auditions que les jeunes gens voulaient confectionner des pétards ou feux d'artifice pour célébrer les 20 ans du locataire de la chambre.

Un Russe de Tchétchénie, présent sur les lieux, a été mis en examen ce vendredi soir. Le locataire de la chambre, «va l'être dans la foulée», a indiqué Brice Robin. Les deux jeunes hommes ont été placés sous contrôle judiciaire.

Destruction et blessures involontaires

Les mises en examen ont été prononcées pour «destruction involontaire par explosion», aggravée par «violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement».

Il est retenu aussi à leur encontre des «blessures involontaires ayant entraîné des ITT inférieures à 3 mois», la «détention illicite de substances ou de produits explosifs» ainsi que «la fabrication sans autorisation d'engins explosifs ou incendiaires».

Trois personnes libérées

Trois personnes issues du groupe composé de cinq garçons et une fille, originaires des pays d'Europe de l'Est, légèrement blessées dans l'explosion et qui avaient été placées en garde à vue, ont été remises en liberté jeudi soir, a indiqué le procureur.

Se trouvait aussi en garde à vue une personne qui avait disparu mercredi avant l'arrivée des secours et qui était recherchée par les enquêteurs. Ce Russe de 27 ans s'était présenté de lui-même ce jeudi matin à la police.

Un seul des protagonistes reste à mettre en garde à vue: le sixième blessé qui a eu un poumon perforé dans l'explosion est toujours hospitalisé.