Disparition du petit Antoine: fouilles dans une décharge près d'Issoire

ENQUETE Ces nouvelles recherches ne sont pas liées à des éléments nouveaux, mais cherchent à éliminer une piste...

J.M. avec agence

— 

Portrait du jeune Antoine, 6 ans et demi, porte disparu depuis le jeudi 11 septembre 2008 à Issoire. 
Portrait du jeune Antoine, 6 ans et demi, porte disparu depuis le jeudi 11 septembre 2008 à Issoire.  — sipa

De nouvelles recherches ont débuté ce jeudi dans l'affaire de la disparition du petit Antoine. Des chiens renifleurs fouillent une décharge dans la région d'Issoire, où résidait l'enfant avant que l'on perde sa trace, le 11 septembre dernier.

Ces fouilles ne sont pas liées à «des éléments nouveaux», selon une source judiciaire, qui minimise par ailleurs la possibilité d'une découverte. Il s'agirait davantage de «fermer une porte», en vérifiant que le corps du petit Antoine n'est pas situé à cet endroit «où sont reçus les déchets d'Issoire et sa région».

Depuis le début de l'affaire, les recherches ont été abandonnées, puis reprises. Sa mère, un temps soupçonnée, a été mise en garde à vue fin octobre pour une affaire de stupéfiants. Elle dénonçait le mois dernier une enquête à charge, et accusait le procureur d'en faire une coupable idéale.