Un sommet européen pour défendre l'égalité entre hommes et femmes

Olivier Aballain - ©2008 20 minutes

— 

L'écart de salaire entre hommes et femmes n'est pas uniquement un problème français. Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la Solidarité, reçoit ses homologues européens aujourd'hui et demain à Lille. En exclusivité pour 20 Minutes, elle a livré ses ambitions sur un thème qui lui tient visiblement à coeur. Pour elle, la France est « plutôt dans la moyenne européenne avec 11 % d'écart salarial du salaire horaire brut », mais « on compte seulement 8 % de femmes dans les conseils d'administration et 33 % de femmes dirigeantes dans l'entreprise : les chiffres sont parlants et consternants ». En s'appuyant sur la « révision constitutionnelle » de cet été, Valérie Létard évoque des « quotas » pour imposer la parité dans les conseils d'administration. « Plus les femmes seront présentes dans le haut de la pyramide, mieux leurs attentes seront prises en compte. » Et elle note : « Ces dernières semaines ont montré que les entreprises féminisées ont mieux résisté à la crise. Ainsi BNP Paribas (38,7 % de cadres féminins) s'en sort mieux que le Crédit agricole (16,2 %) ou que Dexia (28 %) ».